Article "D'où viennent les Agroglyphes?.."
Accueil / Hacker By ReDo.X / D'où viennent les Agroglyphes?..
D'où viennent les Agroglyphes?..
Naturel ou Surnaturel?

Alton Barne, petit hameau au sud de l'Angleterre. Une chaude nuit de juillet 1991. Ii est un peu plus de trois heures du matin et la brume envahit les champs qui s'étendent à perte vue. Rita Goold et son compagnon sont postés là depuis de longues heures. Soudain leur veille est récompensée... dans le ciel nuageux, un tube blanc et lumineux descend lentement vers les champs, déversant une substance d'aspect fluide» -selon les termes des témoins. « Du tube jaillirent deux bras qui masquèrent le sommet de la colline», affirme Rita, ils devaient être séparés d'environ 250 mètres... de chaque bras le fluide s'écoulait, créant des formes. Dans le même temps le tube se vidait. Puis il se dégonfla, s'éleva et disparut derrière les nuages.»

L'événement n'avait duré que quelques secondes, mais quand il fut connu, il suscita une vive émotion en Angleterre. » C'était comme dans le film de Steven Spielberg », continue Rita, faisant référence â la scène finale des Aventuriers de .".Arche Perdue, quand les Allemands ouvrent l'arche sacrée. Quant à son compagnon, il n'hésite pas â qualifier la scène de «biblique».

Le lendemain, l'excitation était à son comble; l'histoire avait déjà fait le tour de la région. Enfin on tenait des témoins qui avaient vu de leurs propres yeux la création d'un de ces fameux crop circles (cercles de culture). Rita Goold et son ami, suivi d'une troupe de curieux et de passionnés, se rendirent au grand jour sur le théâtre des événements. Mais... aucune trace sur le coteau. Pas le moindre dessin. La déception fut grande. Tout n'avait-il donc été qu'une illusion?


ÉTONNANTES MOISSONS

Et pourtant il y avait ces immenses cercles visibles dans toute la campagne environnante. Depuis plus de quinze ans, les crop circles exercent une fascination en Grande-Bretagne et par-delà ses frontières. Chaque été, avant les moissons, des milliers de » pèlerins» on les appelle les » céréalogues»- se rendent sur la chaîne des collines ondoyantes du comté de Wiltshire, épicentre du phénomène. La région est également réputée pour ses grands sites préhistoriques: Stonehenge, Avebury, Silbury Hill, West Kennet Long Barrow... Là, d'innombrables visiteurs, munis d'appareils photo et de micros, veillent jour et nuit dans l'espoir d'assister à l'une de ces «célestes moissons». Comme Rita.

Les crop circles apparurent en 1980 dons les champs cultivés du sud-ouest de l'Angleterre. Au début simples espaces aplanis ou moissonnés parmi les céréales, ils prirent par la suite l'allure de figures géométriques complexes dons lesquels certains crurent lire des messages laissés par une intelligence extraterrestre. Les médias britanniques se passionnèrent pour ce phénomène, jusqu'au jour où il fut démontré qu'il était l'oeuvre d'êtres humains.

Le terme de crop circle - de crop ,>, récolte, et circle », cercle- est apparu en 1981. II désigne des figures géométriques inscrites sur le sol. Terme donc mal approprié puisque les crop circles ne sont pas nécessairement des formes circulaires visibles dans des champs cultivés. Il est vrai cependant que les premiers 'cercles agraires) furent observés au début des années 1980 dans des champs de céréales - de là ce nom qui leur est resté. Leurs tailles peuvent varier de quelques centimetres à plusieurs dizaines de mètres. Le plus grand crop circle, aperçu en juillet 1994, mesurait quelque 700 mètres de circonférence!


NATUREL OU SURNATUREL ?

De part leur forme régulière et leur apparition Soudaine, les crop circles ne peuvent être attribués ii au climat, ni aux animaux. Ce phénomène ussi spectaculaire qu'inexplicable a ainsi suscité de nombreuses théories qui toutes plaident pour une origine surnaturelle...

Comme les crop circles étaient d'abord de forme simple, généralement circulaire, les premiers à se pencher sur le phénomène furent les ufologues. Ils avancèrent l'idée qu'il s'agissait de traces d'atterrissage laissées dans les champs par des ovnis. Les soucoupes volantes étant également de forme circulaire, les choses semblaient coller à merveille.

Mais bientôt les crop circles devinrent irréguliers, représentant des motifs géométriques complexes, difficilement attribuables à des engins spatiaux. D'autres o céréalogues » prétendirent alors que ces véritables pictogrammes étaient des messages laissés à l'intention de l'homme par une intelligence extraterrestre. L'ensemble de ces théories contradictoires ont toutes recours à l'idée d' intelligence non humaine » (traduit du terme anglais: Non Human Intelligence). Elles invoquent aussi bien Gala -ou l'idée que la terre est un être intelligent que les énergies psychiques.

Comme de nombreux crop circles apparurent à proximité des grands sites mégalithiques, le mouvement New Age s'empara du phénomène; le Wiltshire devint un véritable lieu de pèlerinage avec symposiums et conférences... chacun s'évertuant à décrypter ces mystérieux message. Les médiums étaient de la partie. Certains prétendirent être entrés en contact avec les extraterrestres qui avaient dessiné les motifs. Ils ressemblaient, dirent-ils, à des fraiseuses de dentistes...


MINI TORNADES

Face à ce déluge interprétatif, quelques scientifiques réagirent, dont Terence Meaden, météorologue de renom. Depuis des années, il enquêtait sur le phénomène, espérant lui trouver une explication purement scientifique.

Spécialiste des tornades, Meaden émit l'hypothèse qu'un tourbillon statique d'air ionisé -semblable à une tornade, mais produisant des rafales séquentielles descendantes- pouvait être à l'origine de ces formations élaborées. Un phénomène rare -et dont Rita Goold fut l'un des rares témoins- mais tout à fait naturel, si les conditions climatiques sont réunies. Il n'avait même pas de dénomination scientifique, jusqu'à ce que Meaden lui donne le nom de «vortex de plasma».

Au risque d'irriter davantage les partisans de l'hypothèse extraterrestre, cette théorie météorologique permet également d'expliquer, outre les crop circles, d'autres expériences et témoignages ufologiques. Elle rejoint ainsi la théorie des boules de lumière; toutes deux font d'ailleurs appel au même phénomène: la formation du plasma -gaz, porté à haute température, riche en ions et en électrons libres.

L'hypothèse de Meaden intéressait donc beaucoup les ufologues, désireux de vérifier sur le terrain sa fiabilité. Les membres de la très sérieuse Association britannique pour la recherche ufologique -British UFO Research Association ou BUFORA constatèrent qu'à chaque été de nouveaux crop circles apparaissaient dans le Wiltshire. Ce qui confirmait la théorie de Meaden, les mini tornades ne pouvant se produire qu'à la saison chaude. La thèse de l'atterrissage d'ovni fut donc définitivement écartée.

Mais demeurait une chose que ni Meaden, ni les ufologues du BUFOR.A ne pouvaient expliquait: les formes géométriques de plus en complexes des crop circles. Comment expliquer ce phénomène? Une réponse, très inattendue, leur fut donnée en septembre 1991 par deux sexagénaires de Southampton, Doug Bower et Dave Chorley...


LA GRANDE ARNAQUE

Connus sous le nom de « Doug et Dave », ces deux artistes à la retraite avouèrent à la presse être «les hommes qui avaient trompé le monde entier» -comme titrèrent alors les journaux à scandale. Ils racontèrent que depuis 1975, ils avaient réalisé quelque 200 crop circles! Dans le plus grand secret. Pour la beauté du geste. En véritables artistes.

Durant l'été, ils se faufilaient dans les champs du Hampshire et du Wiltshire. Et là, à l'aide de planches de bois et de cordes, ils coupaient à ras les céréales, élaborant de grands motifs géométriques -qu'ils peaufinaient chaque année. Leur premier dessin -deux cercles reliés par une avenue et flanqués de séries de courts traits parallèles- s'inspirait d'un ouvrage consacré à la peinture russe d'avant-garde.

Lorsqu'ils apprirent plus tard que certains considéraient leurs oeuvres comme l'ouvrage d'une « intelligence non humaine «, ils furent tout simplement flattés... et amusés. Eux ne voulaient pas abuser de la situation, mais d'autres artistes anonymes les imitèrent, simplement par goût du canular et pour tourner en dérision tous les théoriciens du surnaturel. Pour mettre fin à cette en 1991, alors même qu'ils avaient cessé toute activité. La publication de leur confession provoqua un véritable tollé en Angleterre, mais elle ne convainquit pas tous les chercheurs.


RETOUR AUX ORIGINES

La question est désormais de trouver un test décisif, permettant de séparer l'ivraie les canulars du bon grain- les crop circles dont l'origine demeurerait inexplicable. Les chercheurs estiment que Doug et Dave n'ont créé que 10 » au plus de l'ensemble des crop circles recensés. Eux-mêmes reconnaissent avoir inventé les pictogrammes au cours des années 1980; cette révélation rend caduques toutes les théories New Age, selon lesquelles les crop circles seraient des écritures, des messages venus d'ailleurs ou d'autres temps.

Peut-on en conclure que le mystère est définitivement résolu? Sans doute pas. Doug et Dave ont en effet avoué que l'idée de dessiner des figures dans les champs leur est venue en voyant.., un véritable crop circle. C'était en janvier 1966, dans le bush australien, au nord du Queensland. Là, au milieu d'un marécage, le fermier George Pedley découvrit une zone circulaire où les roseaux avaient été «parfaitement coupés». Or, après analyse, ce premier cas avéré de crop circle n'a toujours pas été expliqué. Qui plus est, les chercheurs ont recensé dans cette région d'Australie d'autres témoignages taisant état de cercles apparaissant soudainement dans les champs de canne à sucre. Les crop circles seraient en vrai un phénomène très ancien. Les artistes, Doug, Dave et les autres, n'ont, semble-t-il, rien inventé...


Trackback :
ReDo.x-Red Man-Black Pirate/article,D-où-viennent-les-Agroglyphes..-22.html
Ajouter un commentaire à cet article



Bizarrus.com [Fantastique, Etrange, Mystère, enigme, paranormal, Surnaturel, Science fiction, Légende, bizarre, secret] © Tous droits réservés