Article "Cropcircle... Même en Belgique!"
Accueil / Hacker By ReDo.X / Cropcircle... Même en Belgique!
Cropcircle... Même en Belgique!
les extraterrestres le temps de la bible le homme dieu la bible dévoilée costume antiquité ufo movie Ufo files revelation alien head écriture sumérienne america transformers

Le 22 juillet 98, il eu un dossier créé stipulant qu'un "crop circle" était visible à Boechout (Flandres / Belgique) :
"A Boechout, province d'Anvers, code postal 2530, rue : Melkkuipstraat. Ils ont été observés le 17 juillet, par des gens d'un club de dirigeables. Les cercles se trouvent au milieu d'un champ et sont alignés. Il y en a deux grands (plus ou moins 10 m de diamètre) suivi de trois autres de plus en plus petits.
Dans le premier grand cercle les blés sont couchés dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, dans l'autre grand dans le sens des aiguilles de la montre. Des photos ont été prises, mais à partir du sol et l'on n'y voit pas grand chose."
Cette information fut immédiatement transmise à l'un de nos meilleurs collaborateurs en Belgique, Alain H. Et dès le 26 juillet, une équipe était dépêchée sur place afin d'y effectuer une investigation sur le terrain.
Nous apprendrons par la suite qu'il n'y a pas qu'un seul site mais deux. Ils sont distants de plus ou moins 70 km l'un de l'autre. Le premier se trouve effectivement à Boechout et le second à Huise. Voici le rapport d'enquête rédigé par notre collègue Alain H. :
Nous avons visité ce dimanche les sites de Boechout et de Huise, près de Oudernarde, où a été signalé un autre Crop Circle le 22 juillet. Une chaîne régionale flamande a diffusé un reportage sur Boechout tandis que VTM (Vlaams Televisie Maatschapij) a diffusé deux reportages sur les deux sites.
Nous avons eu très peu de temps à Boechout pour inspecter les lieux, mais avant même d'être chassé par le fermier nous étions déjà arrivés à la conclusion qu'il s'agissait d'un faux. Les épis étaient trop grossièrement pliés dans tous les sens. On peut également remarquer, sur une photo aérienne prise par la télévision flamande que la symétrie des "traces" est plus qu'approximative.
Le CCRU (Centre Consultatif de Recherche Ufologique (Mr et Mme Sosson et De Gelas), s'exprimant dans un néerlandais plus châtié que le nôtre, a eu plus de chance en obtenant la permission de faire des relevés.
Mais revenons au deuxième site où le fermier a mieux compris qu'ils fallait donner accès aux informations. Le champ est donc déjà entouré de barrières NADAR et de banderoles, ne laissant qu'un passage obligé jusqu'à la figure représentant une étoile de David.
Un article est paru ce week-end dans "Het Laatste Nieuws", avec 3 photos du dessin de Huise. Un fermier y donne son expliquation. D'après lui, pour réaliser ces dessins, il faut répandre de l'engrais sur la surface du dessin projeté. Les pousses ayant reçues de l'engrais vont pousser plus vite mais seront plus fragiles. A la première grosse pluie, elles vont ployer sous le poids de leur épi et se coucher complètement, formant ainsi le dessin voulu. L'article prend une page complète.
Nous avons très vite découvert plusieurs preuves du passage des farceurs sur les lieux de ce deuxième crop field. J'ai pris quelques photos stéréoscopiques des endroits concernés.
- Comme le dessin comporte trois grands cercles (+ de 10 m de diamètre) incomplets, il est facile de voir comment leurs réalisateurs ont manoeuvré pour réaliser la fin du dessin. Pour le démarrage, il suffit d'enfoncer une planche (ou l'objet qu'ils utilisent) verticalement dans les épis, puis de partir dans le sens des aiguilles d'une montre (cas présent). Arrivés à 270°, ils arrêtent la planche à une longueur de pousse de la limite qu'ils veulent réellement atteindre. S'ils continuaient jusqu'à la limite finale, les pousses seraient alors couchées dans le champ parmi les pousses encore debouts, faisant un peu désordre. Pour bien terminer donc, ils passent la planche parallèlement à cette limite, couchant les dernières pousses perpendiculairement aux autres. Ils obtiennent ainsi une limite de dessin bien nette mais qu'un examen attentif trouvera trop maniéré pour un phénomène plus "générique" tel que micro-ondes ou autres.
- Le fermier du premier site nous a affirmé avoir vu les centres des cercles occupés par un trou. Nous avons donc cherché le même genre de traces ici. Nous avons relevé trois types de traces différents: Des trous profonds de 2 cm, d'une surface de 3x2 cm, aux bords inclinés, et toujours situés à des intersections. Opposés à ces trous, on distingue qu'un objet s'est appuyé sur la terre et l'a "écrasée", la rendant poussiéreuse. Le troisième type de trace relevé est une marque laissée par une extrémité de l'objet utilisé pour ployer les pousses. Cette extrémité fait à peu près 5 cm de largeur. Elle se trouvait à une limite (début) de ¾ de cercle. Plus loin, nous avons observé une motte de terre située en limite du dessin et dépassant de 8 cm du sol qui avait été cognée par l'objet. On peut voir l'endroit exact où l'objet l'a heurté et juste à côté, une pousse ployée mais avec une cassure nette à hauteur de l'impact dans la motte voisine.
Nos conclusions sont donc sans appel, il s'agit certainement d'un faux. Le CCRU, bien que n'ayant pas encore terminé son examen, concluait à un vrai à Huise et à un faux à Boechout.
Ma réaction suite à cette journée est de conclure qu'il s'agit, dans les deux cas, de faux.
Alain, le 27 juillet 98
Deux jours plus tard, un événement devait donner raison à nos enquêteurs. La VRT (ex-BRT) a annoncé officiellement avoir réalisé le crop-circle de HUISE pour le compte d'une émission itinérante "Droomfabriek" qui doit démarrer pendant les vacances. Le but était de faire un bon lancement publicitaire à peu de frais pour cette émission " la fabrique à rêve". Toutefois, aucune allusion n'est faite aux "crops" de Boechout.
Une fois de plus, ceci prouve que la plupart des groupements ufologiques n'ont aucune compétence pour traiter un sujet aussi épineux et complexe que celui des OVNI et des phénomènes connexes. Il y a une énorme différence entre être un supporter d'une équipe de foot et y jouer soi-même… Je ne veux pas être méchant en disant cela car la plupart de ces "enquêteurs" (?) sont souvent des personnes très aimables et gentilles. Mais je ne peux qu'exhorter les ufologues à devenir plus objectifs, plus logique et moins confiants. Ils le doivent pour leurs lecteurs. Ils le doivent pour que les debunkers systématiques puissent un jour tendre l'oreille à ce qui est dit en matière de Phénomène Aérien Non-identifié (PAN). Tout ce qui brille n'est pas or… Je plains aussi très sincèrement ceux qui auront donné une interprétation "mystique" à ces âneries! Non pour vous moquer mais pour vous rendre compte du peu d'objectivité dont font preuve certains groupements "ufologiques"
J'aimerais également demander à ces rigolos de la télévision flamande s'ils n'ont rien de mieux à faire que de s'amuser, avec les deniers des citoyens flamands, à faire des ronds dans les blés pour une émission qui, sans doute, ne doit pas voler bien haut. Faut-il y voir une tentative de noyer, une fois de plus, le poisson? Lors de la Vague Belge de 90, des parlementaires flamands avaient interpellé le gouvernement sur les dépenses occasionnées par les militaires pour des OVNI qui s'étaient manifestés uniquement chez les francophones. Je vous laisse le soin d'apprécier cette réaction politico-politicienne à tendance séparatiste. Surtout qu'il existe de nombreux rapports d'observations établis par des enquêteurs flamands…
Si vague d'observations il devait y avoir en Europe, j'espère de tout cœur qu'elle se produise ailleurs qu'en Belgique où cela déboucherait automatiquement sur une tension communautaire.


Trackback :
ReDo.x-Red Man-Black Pirate/article,Cropcircle...-Même-en-Belgique!-3.html
Ajouter un commentaire à cet article



Bizarrus.com [Fantastique, Etrange, Mystère, enigme, paranormal, Surnaturel, Science fiction, Légende, bizarre, secret] © Tous droits réservés