Article "Divinité et croyances; Aliens, les nouveaux dieux"
Accueil / Hacker By ReDo.X / Divinité et croyances; Aliens, les nouveaux dieux
Rubriques

Dans cette rubrique

Dernières brèves
    Aucune brève pour cette rubrique

Derniers commentaires
Divinité et croyances; Aliens, les nouveaux dieux
ufo movie revelation ovnis transformers alien ovni ufo les ovni les extra terrestres terre et ciel naissance de dieu le homme dieu connaitre dieu bible code
Pour certains, les ovnis feraient partis d'une entitée divine, et ses témoins; des prophètes.
Pourquoi tant de témoins ovnis attachent-ils une signification divine à leurs expériences? John Spencer se demande si le phénomène ovni n'annoncerait pas une nouvelle religion à la fin du XXe siècle

Avant que la célèbre observation ovni de Kenneth Arnold, en 1947, ne donne naissance à l'expression « soucoupe volante »,
les objets vus dans le ciel n'étaient que l'un des nombreux mystères regroupés sous le nom de «bizarres». Charles Fort, le fondateur de la démarche d'investigation sur ces bizarreries, parle de ces corps anormaux comme d'« objets qu'on voit flotter», mais, après que les ovnis ont obtenu un statut qui leur soit propre, ils quittèrent rapidement le domaine du simple mystère pour en gagner un qui est bien plus profond.
L'explosion de l'intérêt pour les ovnis, et les mythologies qui ont par la suite entouré le phénomène, ont mené certains à penser que ce à quoi on assista en 1947 fut, de fait, la naissance d'une nouvelle religion. Cette idée peut paraître saugrenue, mais avec ces ovnis et leurs étranges occupants extraterrestres - de plus en plus perçus comme plus évolués que l'humanité- , beaucoup de gens estiment qu'il s'agit d'une métaphore qui tient tout à fait le coup face à une analyse sérieuse. Néanmoins, si le phénomène ovni amène ainsi avec lui un nouveau système de croyances religieuses, comment et pourquoi est-il survenu?

DES CROYANCES INJUSTIFIÉES
La première catégorie d'ovnis à avoir été décrits était de simples objets ou lumières aperçus dans le ciel. Kenneth Arnold signala son observation parce qu'il croyait que ce qu'il avait vu était tout simplement du matériel militaire soviétique. Néanmoins, même lors de ces débuts, avec très peu de preuves pour appuyer pareille affirmation, les croyances abondaient d'après quoi ces objets et lumières correspondaient à des visites depuis l'espace intersidéral.
La raison de ceci avait beaucoup à voir avec les immenses bonds que fit à l'époque la technologie militaire. Les dernières années de la Seconde Guerre mondiale virent l'apparition de quelques avions militaires impressionnants et, avec le début de la Guerre Froide, de nombreuses personnes s'inquiétèrent de ce que pouvait receler l'arsenal
des Soviétiques. Dans un tel climat, tout ce qui pouvait être observé dans le ciel était susceptible d'être interprété comme une nouvelle et terrifiante forme de matériel militaire.

DES FORCES MORTELLES
Mais lorsque des ovnis effectuèrent des manœuvres qui auraient mis à mort leurs occupants humains en raison des forces gravitationnelles, l'on présuma qu'il s'agissait là d'une technologie surpassant la nôtre. C'est alors que s'effectua le saut logique jusqu'à l'hypothèse extraterrestre (HET).
Il fallut un certain délai pour qu'émergent des récits d'entités pilotant les soucoupes volantes. De tels récits furent au départ passés sous silence par les groupes de recherches ovni, mais, par la suite, un certain nombre de contactés commencèrent à parler de leurs rencontres avec des êtres extraterrestres. L'un d'eux, George Adamski, rencontra en 1952 un extraterrestre, lequel l'avertit que la Terre devait apprendre à contrôler ses énergies nucléaires. Chose intéressante, Adamski rencontra son «Vénusien» juste trois semaines après que l'« Opération Ivy» des Américains eut fait exploser la première bombe à hydrogène.
Pour beaucoup, les accents religieux du discours d'Adamski étaient évidents. De fait, Adamski a été perçu par certains comme un prophète moderne, l'émissaire de quelque force supérieure, apportant de la sagesse divine dans les affaires de plus en plus démentes de l'humanité. Et lorsqu'on prend en compte les changements sociaux et spirituels de l'époque, il est facile d'expliquer pourquoi de telles idées ont pu s'imposer.

Dès les débuts de la révolution scientifique occidentale, un système de croyances basé sur les superstitions religieuses a lentement remplacé la logique et la rationalité scientifiques. En 1843, John Stuart Mill publia Un système de logique, suivi de près par L'Origine des espèces de Charles Darwin, en 1858. Ces textes, parmi d'autres, établirent « le principe scientifique », qui rejetait comme « irréel » tout ce qui ne pouvait être mesuré, prédit et reproduit via l'expérimentation scientifique.
L'une des premières conséquences fut que les gens commencèrent à s'interroger sur l'existence de Dieu, puisque celle-ci ne pouvait être prédite, mesurée ou reproduite en laboratoire. Les gens continuèrent à croire en Dieu, mais ils devaient désormais le faire à la lumière d'une science qui récusait le concept de la foi comme quelque chose de vague. En lieu et place, les gens étaient vite encouragés à placer leur foi dans les savants qui, disait-on, donneraient naissance à une société parfaite, exempte de toute souillure des superstitions «irréelles» des vieilles religions.
Néanmoins, au cours des années cinquante et soixante, le rêve scientifique commença à disparaître. L'ombre de la Bombe semblait peser sur les affaires du monde et il existait un désenchantement largement répandu au sujet des exploits de la science. Un mouvement de la jeunesse, neuf et bourgeonnant, adopta des slogans pacifiques et dénigra les savants comme des «Frankenstein» ayant créé le monstre qui détruirait l'humanité et la planète. Du reste, au moins en Europe et aux États-Unis, ces bouleversements sociaux allaient de pair avec le déclin des religions existantes.

LE RETOUR DES DIEUX
C'est dans ce climat qu'Erich von Däniken élabora son livre de pionnier, Le Chariot des dieux (voir Facteur X n° 23). Cet ouvrage contenait la proposition radicale d'après laquelle l'humanité avait été implantée par des extraterrestres, que nos ancêtres prirent ultérieurement pour des dieux. Bien que la recherche fût discutable et que l'idée elle-même fût loin d'être originale, le livre devint un best-seller et transforma von Däniken en célébrité mondiale presque du jour au lendemain. Von Däniken avait percuté l'esprit du moment, et ses livres suivants exercèrent une énorme influence.
Avec le recul, on s'aperçoit que les raisons du succès de von Däniken furent très simples. Son livre fut publié à une époque où beaucoup d'occidentaux connaissaient un besoin désespéré de croire en quelque chose. Les vieilles religions avaient été largement discréditées par la science, et la science elle-même constituait finalement,aux yeux de beaucoup, un bien médiocre substitut. Les idées de von Däniken semblaient tout à fait propres à combler le manque. Il y avait là des «dieux» intelligents qui, contrairement au «Dieu unique» du christianisme, étaient tangibles et réels. Si les théories de Erich von Däniken étaient correctes, l'existence de ces dieux pouvait être prouvée, et pour ce faire il fallait prouver l'existence des soucoupes volantes.

De diverses manières, l'explosion de la littérature et des multiples affaires ovni qu'on a pu observer au cours des dernières décennies peut être interprétée comme un réel effort visant à réinventer la religion, mais avec quelque chose de totalement inattendu. Dans le passé, la science s'est opposée aux vieilles religions. Elle fit de grands efforts pour dénoncer l'idée d'un Dieu métaphysique omnipotent qui, par quelque mystérieuse magie, serait à même de contrôler les affaires de l'Humanité.
De nos jours, dans le cadre du phénomène ovni, la science se retrouve aux prises avec un nouvel adversaire idéologique, un adversaire qui, loin d'exploiter les superstitions du passé, agit à l'intérieur et au-delà des attributions de la science elle-même. S'il faut croire au discours ovni, les dieux extraterrestres non seulement sont des scientifiques, mais meilleurs scientifiques que nous, à même de créer de la vie intelligente et de traverser des galaxies entières.

MYTHES MODERNES
Néanmoins, le fait demeure qu'au moins aujourd'hui l'hypothèse extraterrestre (HET) est pure conjecture. Pour autant que nous le sachions, aucune preuve concluante de l'existence des extraterrestres n'a encore été découverte. Alors, pourquoi la croyance en une intelligence venue d'ailleurs est-elle toujours aussi forte? De très nombreux chercheurs ont avancé que l'hypothèse extraterrestre persistait car elle comblait tout simplement les besoins d'une mythologie moderne. En effet, pour beaucoup de personnes, cette hypothèse est actuellement l'unique mythologie viable à notre disposition.
Mais pourquoi avoir une mythologie ? Aucune culture portée à notre connaissance n'a jamais existé sans posséder de mythologie. Comme l'a déclaré le fameux érudit Robert Graves : «Le mythe est la consignation sténographique et dramatique d'événements comme les invasions, les migrations, les changements de dynastie, la reconnaissance de cultes étrangers et les réformes sociales.» En d'autres termes, les mythes sont le procès-verbal de la société à une époque donnée, ils sont comme des métaphores grâce auxquelles nous pouvons nous faire une idée du monde dans lequel nous vivons.
Les mythes modernes de notre société seraient là pour englober le terrifiant pouvoir de la technologie, la désillusion populaire quant à la politique, et le désir de Salut dans un monde où Dieu a été détruit. Inutile de préciser que les mythes ovni remplissent toutes ces fonctions.
Non seulement les extraterrestres seraient prétendument plus évolués technologiquement que nous, mais il semble qu'ils seraient également à même de contrôler la technologie d'une manière dont nous nous sommes avérés incapables. Le fait que les gouvernements soient perçus comme taisant des secrets ovnis en dit long sur notre confiance dans les politiciens, tandis que notre perception des extraterrestres comme des dieux illustre notre désir inné de vénérer quelque chose de plus puissant que nous-mêmes.

À LA RENCONTRE DE NOS CRÉATEURS
Les mythes ovni surgissent ainsi d'une reconnaissance intuitive par les gens de ce que la science et le rationalisme ont échoué à combler. Ces nouveaux mythes réconcilient l'Antiquité et la modernité. Nous pouvons assister à nouveau, en toute quiétude, au retour des dieux mais, cette fois, en les rendant scientifiquement acceptables. C'est ce qui pousse les gens à rechercher inlassablement des preuves de la réalité des ovnis.
Dans son ouvrage La République, Platon se demandait s'il était possible de construire un mythe qui serait crédible et significatif pour le monde entier. Peut-être que nous voyons les peuples modernes construire précisément un tel mythe, une étape sur la route vers une nouvelle religion. Si tel est le cas, les ovnis nous fournis- sent alors une perspective privilégiée sur le développement de notre culture.


Trackback :
ReDo.x-Red Man-Black Pirate/article,Divinité-et-croyances;-Aliens--les-nouveaux-dieux-120.html
Ajouter un commentaire à cet article



Bizarrus.com [Fantastique, Etrange, Mystère, enigme, paranormal, Surnaturel, Science fiction, Légende, bizarre, secret] © Tous droits réservés